Faut-il louer ou acheter sa voiture ?

Dans le cadre de la consommation, le sujet de voiture est toujours aussi passionnant pour de nombreux consommateurs. Alors, entre acheter ou louer, la réponse peut dépendre de la situation de chacun. Mais toutefois, acheter semble plus économique, notamment si l’on garder sa voiture le plus longtemps possible. Et pourtant, la majorité des Français, affiche aujourd’hui davantage de préférence à louer plutôt que de posséder sa propre auto. En d’autre terme, la question d’usage paraît plus prioritaire pour la génération actuelle. Alors, faut-il encore acheter à credit auto, ou la LOA (location avec option d’achat) ou bien la LLD (location à longue durée) ?

Les choix des consommateurs

Le plus grand nombre d’acheteurs se tourne en ce moment vers la LOA, qui donne la possibilité de racheter le véhicule au bout de 3 ou 4 ans. Mais, le plus souvent, ils n’exercent pas l’option et apprécient davantage la continuité de la location.

Il s’agit d’un phénomène récent qui arrivent en force, jusqu’à rabaisser l’emploi des crédits classiques. En gros, on raisonne en mensualité,en compagnie de budget tout compris. Bien sûr, afin de bien connaître la formule avantageuse, il faut comparer la simulation credit auto avec celle de la LOA, en incluant aussile simulateur de LLD.

La formule économique pour les particuliers

Actuellement, à l’égard des comparateurs, la LOA s’affiche en tant que formule la plus profitable pour les particuliers. La location à longue durée est de préférence destinée aux professionnels qui effectuent énormément de kilomètres. Par ailleurs, l’avantage est tellement considérable que certaines personnes se demandent s’il ce n’est pas de l’arnaque.

D’autre part, la LOA peut avoir quelques failles par rapport à un crédit auto. Par exemple, on peut constater des mensualités plus faibles en contrepartie d’un coût total gigantesque. De plus, le client n’a pas le droit de personnaliser sa voiture. Or, il doit obligatoirement suivre une norme de kilométrage, sans compter les assurances lacunaires.